Google+

Final Fantasy VII : Last Order > Introduction

Synopsis

Premier FF à sortir sur PlayStation, premier FF à disposer de cinématiques en images de synthèse tout à fait sublimes et enfin premier FF à sortir dans le monde entier, Final Fantasy 7 fut à l'époque une oeuvre majeure dans l'univers du RPG et du jeu vidéo en général qui a touché des millions de joueurs.

Tous les fans marqués par cet épisode, que beaucoup considèrent comme le meilleur, se posaient encore beaucoup de questions concernant Final Fantasy VII, créant alors de multiples débats de fans passionnés sur les différents mystères du jeu. Square-Enix a voulu en élucider un : le passé de Cloud et de Zack, dans un Animé (OAV) tout en couleur de 25 minutes.

Scénario

Rappelons ce que nous avions appris dans Final Fantasy VII :

La scène se passe 5 ans avant les évènements de Final Fantasy VII , dans un petit village nommé Nibelheim. Séphiroth et Zack, deux élites de SOLDAT avaient été envoyés là-bas pour faire une investigation du Réacteur Mako. Accompagné par un jeune soldat qui n'avait pas réussi à devenir 1ère Classe SOLDAT comme eux deux : Cloud, ils demandent à Tifa, une jeune villageoise de Nibelheim, de les guider jusqu'au réacteur. Là-bas, Séphiroth et Zack découvrent de mystérieux humains ressemblant plus à des monstres de laboratoire que comme tel, exposés à la substance Mako. Séphiroth découvre également qu'il est écrit JENOVA sur une porte à l'intérieur du Réacteur, le nom de ce qu'on lui a dit être sa mère. Pendant plusieurs jours, Séphiroth s'enferme alors dans le vieux laboratoire de Nibelheim et lit tous les rapports et documents concernant les expériences du professeur Hojo et du professeur Gast sur la Mako et Jénova. Il apprend alors qu'il a été créé de la même manière que les "monstres" découverts au Réacteur Mako : on lui a injecté des cellules d'une Cetra nommé Jénova qui vivait il y a 2000 ans, trouvées à l'intérieur de la planète. Pris de folie, Séphiroth voit alors son existence comme la chance de rendre la planète aux Cetras, qui, à ses yeux, sont les véritables souverains de la planète et se trouve un but : trouver la Terre Promise. Il se prend alors de dégoût pour l'humanité actuelle tout entière qui a volé la planète aux Cetras, brûle le village de Nibelheim et tue tous les habitants qu'il croise.

C'est ici que "Final Fantasy VII : Last Order" commence ; lorsque le village a été brûlé et que Tifa cherche son père. Nous pourrons alors voir sa tentative de vengeance sur Séphiroth, la tentative de mettre fin à la folie de Séphiroth par Zack et la conclusion des évènements du Réacteur par Cloud. Ce jeune Cloud qui n'avait pas osé montrer son visage à Tifa car il n'avait pas pu devenir un SOLDAT d'élite comme il le lui avait promit quelques années auparavant à Nibelheim : son village natal.

Last Order nous montre également les évènements juste avant le début de Final Fantasy VII. Ceux qui avaient en partie été dévoilés par une scène cachée de Final Fantasy VII : celle de Zack et Cloud dans ce fameux camion les menant à Midgar, après avoir quitté le laboratoire d'Hojo.

Arrêt sur image

Décidément, Square-Enix se passionne récemment pour les évènements de Nibelheim puisqu'ils en font également référence dans Final Fantasy VII - Before Crisis et Final Fantasy VII - Crisis Core . Voir même à Nibelheim tout court, puisque nous pourrons la voir dans Final Fantasy VII - Dirge of Cerberus, avec Vincent, personnage qui avait également subit des expériences douteuses là-bas par le professeur Hojo.

Last Order nous permet de revoir Cloud, Tifa, Zack, Séphiroth, les Turks (dans son ensemble comme pour Before Crisis), le professeur Hojo et le maître (de combat) de Tifa.

Soyons clair, nul doute que les résultats artistique et d'animation ne sont pas à critiquer et les fans s'en réjouiront mais ils seront déjà plus mitigés sur ce que Square a modifié concernant les évènements du Réacteur Mako et qui n'étaient pas montrés de la même manière dans Final Fantasy VII le jeu.

Infos Générales

Et oui c'est par le support Animé que Square Enix a voulu faire ce petit cadeau de bonus aux fans de FFVII. Et nul doute qu'ils n'ont pas pris de grands risques dans leur choix de production. En effet, ils se sont entourés tout d'abord de personnes ayant participées à Final Fantasy VII - Advent Children : le scénariste Kazushige Nojima ainsi qu'un producteur délégué : Shinji Hashimoto. Nous pourrons également retrouver des grands concepteurs (entre autre) de l'animé très connu : Chobits. En effet, ils ont en commun le même directeur Morio Asaka et le même "Character Design" Hisashi Abe. Plus surprenant encore, nous retrouvons des personnes ayant participées à l'ancien OAV : Final Fantasy : Legend of the Crystals (suite de FFV) ; le directeur d'art Hidetoshi Kaneko (également connu entre autre pour l'animé Blue Gender) ainsi que le sous-directeur Hiroyuki Tanaka.

Final Fantasy VII - Last Order est une OAV bonus de 25 minutes, contenu dans le DVD Edition limitée japonais : Final Fantasy VII - Advent Children. Malheureusement, il ne figure ni sur la version américaine du double DVD ni sur la française. Je ne peux alors que vous conseiller de le trouver en version originale sous-titrée par des fans d'animés français. Il se pourrait cependant que Last Order fasse un jour partie intégrante du jeu Final Fantasy VII - Crisis Core comme vous pourrez le voir sur le Trailer du dossier consacré à ce jeu.

Sorties et supports

  • Final Fantasy VII Last Order
  • le 14/09/2005 sur DVD
Image 001 / 003