Google+

Final Fantasy VII : Dirge of Cerberus > Introduction

Synopsis

Premier FF à sortir sur PlayStation, premier FF à disposer de cinématiques en images de synthèse tout à fait sublimes, et enfin premier FF à sortir dans le monde entier, Final Fantasy 7 fut à l'époque une oeuvre majeure dans l'univers du RPG et du jeu vidéo en général qui a touché des millions de joueurs.

Tous les fans marqués par cet épisode, que beaucoup considèrent comme le meilleur, rêvaient d'une suite. Après que Square Enix leur ait offert l'OAV Advent Children, un jeu se déroulant après le jeu FFVII initial a été déclaré : FFVII - Dirge of Cerberus. Et cette fois-ci, le héros est Vincent dans un Action/Shoot-RPG des plus étonnant. Une bonne occasion d'en savoir plus sur lui et son passé en tant que Turk et d'en connaître d'avantage sur Lucrecia et ce qu'il lui est arrivé.

Scénario

Il y a bien longtemps, le Président Shinra avait demandé la création d’une nouvelle armée cachée sous Midgar dans la terre. Cette armée s’appellerait "Deep Ground Soldiers". Mais lorsque le Météore tomba sur Midgar, ils furent piégés dans les profondeurs de la terre sans plus aucun moyen de revenir à la surface. C’est seulement 3 ans plus tard (et donc 3 ans après la fin de Final Fantasy VII) que cette armée qui semblerait n’être composée que de SOLDAT, parvint enfin à se libérer et a avoir enfin l’opportunité d’entreprendre ce qu’il était prévu qu’ils fassent...

Le jeu commence lorsque "Deep Ground" attaque le petit village de Kalm en plein milieu du Festival de la Renaissance, recherchant apparemment Vincent. En effet, il semblerait que seul Vincent puisse révéler l’emplacement de l’Arme Omega : une Arme qui ne se serait pas activée lors de l’incident du Météore. Celle-ci pourrait, pensent-ils, leur permettre d’achever leur dessein… et il semblerait que seul Vincent pourra être en mesure de les arrêter...

Arrêt sur image

Force est de constater tout d'abord que Dirge of Cerberus a mis à l'honneur des personnages qui ne l'étaient justement pas particulièrement dans Final Fantasy VII original, c'est à dire : Vincent bien sûr qui est le personnage principal que vous contrôlez mais aussi Yuffie et Cait Sith (sans la peluche mog) / Reeve qui semblent être les deux plus importants "amis" de cette histoire. N'oublions pas que Vincent et Yuffie étaient des personnages non obligatoires et qu'ils ne faisaient jamais partie des cinématiques !

Comme d'autres personnages qui nous sont connus et qui sont, soit des personnages actifs dans l'histoire, soit dans les souvenirs de Vincent, il y a : Cloud, b>Tifa, Barrett, Cid, Red XIII, Professeur Hojo et Lucrecia bien sûr, la tendre promise de Vincent.. Et autre constatation, ils sont modélisés quasiment à l'identique de l'OAV FFVII - Advent Children. Mais n'oublions pas Shalua Rui et Azul qui font tous deux une apparition dans FFVII - Before Crisis.

C'est aussi l'occasion de revoir des lieux célèbres de Final Fantasy VII comme les villages de Nibelheim et Kalm.

Système de jeu

Dirge Of Cerberus est un jeu d'Action à la 3ère personne (mais parfois aussi à la 1ère) qui mêle quand même quelques éléments de Jeu de Rôle / RPG. C'est pourquoi Square-Enix l'a nommé Action/Shoot-RPG. C'est donc essentiellement un jeu de tir, séparé en 12 chapitres organisés en missions assez linéaires.

Vincent ne peut porter que 3 types d'armes à feu sur lui : Cerberus son pistolet par défaut, Griffon un fusil-mitraillette et Hydra un fusil sniper. Vous serez aidé par une sorte de visée de la cible. Il lui est aussi possible de combattre au corps à corps (coups de pieds etc) mais la diversité de ses coups est assez limitée.

Vous pouvez aussi équiper des matérias sur votre arme mais il n'y a pas de réel système de matéria comme FFVII. Pour utiliser de la magie, Vincent utilise des MP que vous récupérerez en allant dans des cercles lumineux.

Vincent pourra aussi utiliser des Limit Break qui, rappelons-le, le transforme en différentes bêtes. Mais dans Dirge Of Cerberus, il ne se transforme qu'en "Loup-Garou". Votre Limit Break vous donnera un boost phénoménal dans vos attaques en mêlée, vous n'aurez donc plus accès à vos armes. Vous gagnerez aussi un petit bonus en Défense et vous récupérez tous vos HP lors de la transformation. Enfin, la Limit Break se déclenche grâce à... un objet, tout simplement.

Autres infos : Du côté des mouvements, Vincent peut s'accroupir et sauter. Pour se soigner, il devra utiliser des Potions.

Le jeu est organisé en chapitres. A chaque fin d'un chapitre, vous recevez des points d'expérience que vous pourrez utiliser pour faire monter Vincent en niveau. Mais ce n'est pas la seule alternative car, dans ce jeu, vous pourrez échanger vos EXP contre des Gils. Chose importante car vous pouvez ainsi acheter des objets (tel que des Queues de Phénix ou des Potions) ou encore plus important d'upgrader des parties de votre arme pour la rendre plus puissante. 4 paramètres sont à prendre en compte lors de la construction de votre arme : la puissance, la portée, la vitesse et le poids. A vous donc de créer votre propre arme, un pistolet à coup rapide ou un fusil de sniper à longue distance. Vous pouvez aussi même transformer vos armes en plein combat, ce qui est un peu irréaliste mais qui vous permettra d'avoir la bonne arme à chaque situation.

Un mal aimé ?

En effet, tout d'abord ce style de jeu est nouveau dans la série Final Fantasy et s'éloigne du genre général ce qui déplaira sûrement à beaucoup de fans. Mais, malheureusement, il risque fort aussi de déplaire aux fans de jeux de "shoot" car le système de combat n'est pas vraiment à la pointe de ce que d'autres jeux du genre proposent de nos jours. Par exemple, dans la version japonaise, Vincent ne peut pas bouger quand il tire ou très lentement, il ne peut pas sauter non plus pendant qu'il tire.. En résumé, rien de bien impressionnant de ce côté, voire décevant. Heureusement Square Enix a réglé les plus graves problèmes de gameplay dont ceux cités juste avant pour les autres sorties du jeu.

Autre problème, le jeu est assez court (15 heures en moyenne). Square-Enix a cependant voulu remonter la durée de vie du jeu en offrant la possibilité aux joueurs japonais de s'affronter online sur PlayOnline pour 798 yens par mois (environ 6 €) + 105 yens pour chaque personnage supplémentaire. Mais le projet n'a pas marché et s'est arrêté le 29 Septembre 2006 remplacé dans les autres versions du monde par des missions spéciales.

Enfin les tests effectués sur le jeu semblent tous le juger plutôt moyennement. (Entre 5 et 6,5 sur 10) Malgré tout, soyons indulgent avec Square-Enix qui ne maîtrisait pas du tout ce style de jeu au départ et qui a voulu mettre à l'honneur ce personnage tant aimé et pourtant si peu mis en valeur dans Final Fantasy VII. De plus, il n'est pas sûr que l'intégralité de la Compilation de FF7 nous parvienne (ex : Before Crisis) sans compter que les futurs jeux semblent se répartir sur différentes consoles futures. Ce qui n'est pas le cas de Dirge Of Cerberus qui nous fait le plaisir d'arriver sur notre PS2, console que doit sûrement avoir en sa possession tout grand fan de Final Fantasy depuis FFX.

La version américaine et européenne...

Il semblerait que les concepteurs de FFVII Dirge of Cerberus n'étaient pas vraiment satisfait du résultat de leur jeu lors de sa sortie au Japon le 26 Janvier 2006. Ou ils ont tout simplement écouté les retours d'impressions des joueurs et ont alors décidé d'eux-mêmes de remanier certains aspects du jeu avant sa sortie le 22 Août 2006 aux Etats-Unis. Résultat : toutes les versions du jeu hormis la japonaise ont ainsi bénéficié d'une amélioration du gameplay.

Pour commencer, Vincent lui-même joue bien différemment. Il peut courir bien plus rapidement, environ 1,2 fois plus vite pour être précis. Le ralentissement lors du mode de visée a été radicalement diminué et vous pourrez encore plus le réduire en rendant votre arme plus légère. De nouveaux mouvements ont été permis, vous pouvez maintenant effectuer un double saut qui vous sera très pratique dans des zones aérés. Et vous pouvez même désormais tirer et faire des combos lors de vos sauts. Le mouvement de plongeon pour éviter les coups a été remplacé par un autre mouvement de la même utilité mais qui vous fera reprendre une position d'attaque bien plus rapidement. Enfin l’attaque spéciale de Vincent : la limit break, n'utilise plus dévoreusement votre barre de MP mais vous devrez trouver désormais des objets spéciaux qui vous permettront d'invoquer ce pouvoir spécial.

D'autres changements au sein du jeu : le mode de difficulté "easy" (facile) n'existe plus, vous commencerez maintenant avec comme choix le mode normal ou hard (difficile) et lorsque vous aurez fini l'un ou l'autre de ces modes pour la première fois, le mode "extra hard" (très difficile) se débloquera et pourra être joué. Ce mode contiendra 40 missions spéciales tout à fait nouvelles déblocables au fur et à mesure, ainsi que de nouvelles armes. Au fur et à mesure que vous finirez les missions bonus, vous pourrez également accéder à une visionneuse des personnages et des artworks du jeu ainsi que jouer les sons du jeu, dans des galeries spécialisées.

Pourquoi 40 missions bonus ? En fait, le mode multijoueurs ne figure pas dans les versions américaines et européennes ce qui avez été décidé par Square Enix au vu du manque de popularité du service PlayOnline en Amérique et au besoin pour jouer au mode online d'un disque dur sur la Playstation 2, or très peu de consoles américaines y sont pourvus et les européennes n'en ont pas. Ces 40 missions sont en fait directement adaptées de ce précédent mode multijoueurs afin de remplacer un peu cette perte. De plus, Square Enix voulait offrir une plus grande focalisation sur le jeu 1-joueur. Au final ce n'est pas une grande perte puisque le service s'est arrêté rapidement au Japon et qu'on a droit à ces missions gratuitement. Vous pourrez tout de même utiliser la souris et le clavier si vous préférez jouer ainsi.

Autre nouveauté, un autre épisode de Final Fantasy VII - Dirge of Cerberus a vu le jour lors de la sortie aux Etats-Unis de Dirge of Cerberus. Il se joue sur téléphone portable et se nomme Lost Episode. Destiné au départ aux Etats-Unis, il rejoindra aussi les portables japonais. Pour en savoir plus, allez lire le dossier qui lui est consacré :)

Sorties et supports

  • Final Fantasy VII : Dirge of Cerberus
  • le 17/11/2007 sur PlayStation 2
  • le 15/08/2005 sur PlayStation 2
  • le 26/01/2006 sur PlayStation 2
  • Final Fantasy VII : Dirge of Cerberus International
  • le 04/09/2008 sur PlayStation 2
Image 001 / 003