Google+

Final Fantasy VII : Advent Children > Introduction

Synopsis

Premier FF à sortir sur PlayStation, premier FF à disposer de cinématiques en images de synthèse tout à fait sublimes, et enfin premier FF à sortir dans le monde entier, Final Fantasy VII fut à l'époque une oeuvre majeure dans l'univers du RPG et du jeu vidéo en général qui a touché des millions de joueurs.

Tous les fans marqués par cet épisode que beaucoup considèrent comme le meilleur, attendaient un remake voire une suite de leur jeu préféré. Square-Enix a en partie répondu à leurs attentes en leur annonçant ce qui serait ensuite le premier projet de "Compilation of Final Fantasy VII" : un film en images de synthèse nommé Final Fantasy VII Advent Children. En effet, Advent Children continue et conclut chronologiquement avec Dirge of Cerberus l'histoire de FFVII dans un film tout à fait somptueux dirigé par les studios Hawaïens de Square, déjà auteurs des "Créatures de l'esprit". Mais arrêtons-nous un instant et laissons notre héros parler.

Cloud Strife raconte...

C'est à Midgar que tout a commencé. Midgar, la ville connue pour son énergie Mako contrôlée par la Shinra, qui en avait d'ailleurs profité pour imposer sa politique. Quelle société pourrie... Et dire que je bossais pour eux à une époque...Ca me dégoûte. J'ai bien fait de rejoindre ce petit groupe de résistants, Avalanche.

Leurs idéaux étaient justes. Moi qui pensais que leur théorie sur la Mako Energy était fausse au départ. "Cette énergie qui est censée apporter le bonheur et la joie à tous les habitants selon Shinra n'est en fait que la source vitale de notre Terre. Si on continue comme ça, la planète mourra."

C'est pour cela que nous avions décidé de détruire leurs réacteurs Mako, qui servaient à extraire la fameuse énergie. C'est lors de cette mission que notre, enfin mon histoire a commencé. C'est lors de cette mission que j'ai enfin découvert la vérité sur mon passé. C'est lors de cette mission que je t'ai rencontrée pour la première fois, Aeris...

Le retour du Malin ?

Cela fait maintenant deux ans que Sephiroth est mort. Deux ans durant lesquels notre monde avait enfin retrouvé la sérénité. Depuis que j'ai sauvé la planète avec l'aide de mes compagnons, j'ai décidé de vivre en marge de la société, tel un ermite.

Mais il semblerait que mon repos soit terminé... Un mal inconnu se répand depuis peu... touchant principalement les enfants. Y a-t-il un rapport avec les évènements passés ? Sephiroth, que j'ai tué, que j'ai vu mourir devant mes yeux, a-t-il un lien avec tout cela ? On dirait que oui... Qui sont ces trois mystérieux personnages que j'ai pu voir ? Servent-ils mon ennemi de toujours ? Je ne sais pas... Tout ce que je sais, c'est que tu me manques Aeris...

Arrêt sur image

Final Fantasy VII Advent Children a été jugé encore plus beau et plus dynamique que "Les Créatures de l'Esprit". Les combats et les passages où notre héros est sur sa moto nous offrent un spectacle d'action incroyable. De plus, les fans de FFVII ont de quoi se réjouir : tous les amis de Cloud sont de la partie. Barret, Tifa, Red XIII, Cait Sith sans sa peluche, Vincent avec sa mythique cape rouge, Cid et Yuffie n'ont ni oublié leurs aventures passées, ni leur ami et ils viendront tous lui prêter main forte lorsqu'il en aura besoin. Nous aurons également l'occasion de revoir les Turks et Marlène, la petite fille dont s'occupe Barret qui a bien grandi !

Plus surprenant encore, Aeris est de la partie. Comment est-ce possible ? Quel sera son rôle ? Cette scène n'est-elle que celle de FF7 mise au goût du jour ? Je vous laisse le découvrir ainsi que bien d'autres surprises...

Un pari risqué

Rappelons que le premier film de Square avait été la source d'un énorme fiasco financier pour cette firme qui a manqué de peu la faillite. Non pas que le film soit mauvais, mais la série des Final Fantasy ne devait pas être assez connue du grand public ou les spectateurs n'étaient tout simplement pas encore prêts pour ce genre de titre utilisant pour la première fois des images de synthèses photo-réalistes.

Bien que "les Créatures de l'Esprit" n'ait pas remporté le succès escompté, il faut tout de même noter qu'un budget colossal fut réservé à cette production qui dura plus de 4 ans. Ce financement était donc très difficile à récupérer, et ce ne sont pas les 1.5 millions de spectateurs français ayant vu le long-métrage en salle qui ont donné au papa des FF de gros bénéfices.

Malgré tout, Square-Enix persiste et signe avec ce nouveau film. Même si la société comprend désormais deux géants du jeu vidéo et donc un capital encore plus important, le pari restait tout de même risqué.

Heureusement, il semblerait qu'il n'y ait pas de soucis à se faire pour Square-Enix ! Final Fantasy VII Advent Children sorti en Septembre 2005 au Japon s'est vendu à plus d'1 million d'exemplaires et il a été apprécié par de nombreuses représentations du film dans le monde entier ! Il est sorti récemment aux Etats-Unis et en Europe et nous ne tarderons pas à connaître le bilan de ce succès.

Le DVD dans le monde

Tout d'abord concernant les différents langages, la version japonaise du DVD a un doublage en japonais et un sous-titrage en japonais et en anglais. La version américaine a un doublage en anglais et en japonais et un sous-titrage en anglais, espagnol, français, portugais, coréen, thaï et chinois (mandarin et cantonais). La version anglaise(UK)/européenne a un doublage en anglais et en japonais et un sous-titrage en anglais, arabe, bulgare, croate, tchèque, danois, hollandais, finlandais, grec, hébreu, hindi, hongrois, islandais, italien, norvégien, polonais, roumain, russe, slovène, suédois et turc. Enfin la version française a un doublage en français, anglais et japonais et un sous-titrage en français, anglais et arabe.

Sorties et supports

  • Final Fantasy VII Advent Children
  • le 24/04/2006 sur DVD
  • le 24/04/2006 sur UMD
  • le 25/04/2006 sur DVD
  • le 25/04/2006 sur UMD
  • le 14/09/2005 sur DVD
  • le 14/09/2005 sur UMD
  • Final Fantasy VII Advent Children Complete
  • le 10/06/2009 sur Blu-Ray
  • le 02/06/2009 sur Blu-Ray
  • le 16/04/2009 sur Blu-Ray
Image 001 / 003